Aniche Municipales 2014

lettre de candidature

Vous pouvez cliquer sur le pdf pour lire ou relire ma lettre de candidature

fichier pdf

18 Réponses à “lettre de candidature”

  1. Le 5 mars 2014 à 10 h 47 min surprise a répondu avec... #

    mais que se passe t’il bientôt à Aniche?

    jamais le boulevard Drion n’a été aussi nettoyé, Il a fallu six mois et des orages pour obtenir des cailloux rouges, et depuis trois mois, trois passages des ouvriers sur la Boulevard, au passage signalons qu’ils font un super travail.

    Le Maire se serait il aperçu que nous aussi nous avons le droit de vote?

    Nous prendrait il pour des candides?

    • Le 5 mars 2014 à 15 h 14 min Jeannine Marquaille a répondu avec... #

      Au moins ça permet de voir qu’il y a du personnel de qualité et donc qu’il y a possibilité de faire beaucoup mieux au quotidien après les élections!
      Oui, on nous prend pour des candides et il n’y a pas que ça : le dossier de réaménagement du centre ville indispensable pour que l’arrivée du « bus à haut niveau de service » se passe bien, était gelé depuis deux ans, il vient d’être relancé au mois de février. Même chose pour le dossier FISAC pour aider les commerçants il fait l’objet d’une délibération au conseil municipal du 7 mars. Et cerise sur le gâteau, il y aura aussi une délibération sur l’aménagement de la friche de l’ancienne gare! Quel activisme après tant d’inertie!

    • Le 5 mars 2014 à 18 h 11 min mady a répondu avec... #

      mais vous savez bien que MR LE MAIRE se moque bien des citoyens d ANICHE , il s est toujours moqué d eux et ça continue encore et encore , çe n est pas que le début , ça fait combien d années que ça dure ainsi mais les anichois ne sont pas dupes ,

  2. Le 28 février 2014 à 12 h 23 min martinenation a répondu avec... #

    moi monsieur monsieur meurdesoif comme une majorité d’anichois j’en veux plus. il a pas fait ce qu’il fallait pour aniche depuis 2 élections et il écoute pas les gens
    alors il faut aller voter y a 2 solutions possibles, monsieur Hémez ou madame marquaille mais monsieur hémez j’ai pas confiance il critique tout et ce qui propose me rassure pas alors c’est à madame marquaille que je vais faire confiance parce que jecrois qu’elle va bien s’occuper d’aniche faut tout me monde fasse pareil le jour du vote.

  3. Le 26 février 2014 à 18 h 12 min du9pouraniche a répondu avec... #

    Le maire sortant et ses amis voudraient le faire croire mais ils ne représentent pas la gauche à eux tout seuls pas plus à Aniche qu’ailleurs.
    Le flambeau du rassemblement démocratique, social, écologique, nécessaire pour être à l’écoute des anichois, et pour transformer Aniche reprend même de la vigueur. Avec Mme Marquaille, des candidats fiers de porter ensemble leurs valeurs communes, forts de leurs diversités s’engagent pour construire « la nouvelle Aniche» et servir l’intérêt général de tous les habitants. Le 23 mars, nous porterons l’espoir d’ouvrir une nouvelle page avec et pour tous les anichois : celle du renouveau de la ville.

  4. Le 26 février 2014 à 15 h 02 min Jean-Paul Bridenne a répondu avec... #

    Le débat municipal à Aniche ne doit pas se traduire par une querelle de personnes et encore moins d’ambitions. Pourtant, entre le pseudo « rassemblement citoyen » replié sur la reconduction du sortant et la confiscation de la mairie par un clan idéologique,et la « liste apolitique » attrape-nigauds du responsable UMP qui condamne tout et ne propose rien, la volonté de construire le renouveau d’Aniche, c’est la liste de Mme Marquaille qui est vraiment la seule liste à dire ce qu’elle est, ce qu’elle veut faire avec et pour les anichois.
    La sincérité d’une démarche humaniste guidée par d’authentiques valeurs de gauche, la solidarité au cœur de la volonté d’agir avec et pour tous les anichois, la volonté de réunir au-delà de leurs sensibilités partisanes des femmes et des hommes de bonne volonté autour d’un projet clair pour engager le renouveau d’Aniche, un esprit d’écoute ouvert aux idées positives, d’où qu’elles viennent, pour engager le renouveau de la ville … c’est ce qui a conduit mon engagement personnel sur la liste de Mme Marquaille. C’est d’abord un engagement de confiance en l’avenir d’Aniche que nous affirmerons les 23 et 30 mars avec elle.

  5. Le 26 février 2014 à 12 h 24 min Agirpourlenvironnement a répondu avec... #

    Agir pour notre environnement, c’est travailler à notre qualité de vie, à la vision extérieure qui est portée sur la ville et ses habitants, c’est aussi un enjeu pour la ville et le patrimoine que nous voulons laisser à nos enfants.
    Au delà des débats nationaux d’avenir énergétique, industriel et de production de notre société qui doivent nous interpeler, nous avons le devoir au plus près de nous, à Aniche, de nous saisir des problèmes de notre environnement.
    Au niveau de notre ville, la reconquête des friches industrielles doit être une priorité. Elle doit s’accompagner d’une réoccupation réfléchie des terrains réhabilités. La maîtrise de l’environnement urbain, l’aménagement d’espaces verts, le traitement du traitement des pollutions urbaines est bien au cœur du « mieux vivre » dans sa ville.
    La protection de nos terres agricoles est également un enjeu parce qu’elles sont une source d’activités, de vitalité à maintenir sur le territoire et qu’elles contribuent à nourrir au plus près et potentiellement mieux nos populations.
    L’écologie nécessite aussi une volonté d’agir qui doit dépasser le cadre de la commune. Des décisions volontaristes dans ce domaine doivent coordonnées et se prendre au niveau intercommunal. Par ailleurs, la nécessité d’agir pour l’écologie ne doit pas transformer ses changements à mener dans la société par des menaces de pénalisation ou des sanctions. Par exemple, des démarches comme celle de contrôle des installations des habitations actuellement en cours et confiée à Véolia doivent être mieux encadrée par l’intercommunalité.
    Dans le domaine de l’environnement, les candidats à la représentation d’Aniche à « Cœur d’Ostrevent » avec Mme Marquaille, auront à n’en pas douter cette exigence au cœur de leur action et leurs votes dans le cadre des décisions de la compétence de l’intercommunalité.
    C’est aussi un enjeu des votes des 23 et 30 mars dans la défense de nos intérêts communaux et des anichois

  6. Le 25 février 2014 à 13 h 34 min desfoisque... a répondu avec... #

    Avant les élections, le dernier compte-rendu de réunion du Conseil Municipal au-delà de la gestion nécessaire des « affaires en cours ou urgentes » laisse souvent transparaître ce à quoi il va falloir s’attendre dans les mois suivants.
    A sa lecture, pas vraiment à Aniche où rien ne laissait apparaître la volonté du maire sortant de rompre l’union de la gauche qui lui avait permis d’entamer son 3ème mandat. Et ce n’est pas ici le sujet.
    Par contre au détour de certains échanges, l’opposition fait parfois transparaître des choix qu’elle aimerait voir se mettre en place à l’avenir.
    Là encore pas grand-chose si ce n’est cette réflexion de M H… :
    « J’en reviens à ce qui se pratique et je l’ai constaté pendant les vacances dans le sud-ouest et en Provence, le paiement au poids des ordures collectées, avec une poubelle équipée d’une puce, c’est un système juste qui se pratique de plus en plus : chacun paie ce qu’il produit comme déchets et ça me paraît tout à fait judicieux ».
    Au-delà du questionnement à avoir le coût d’investissement nécessaire à la mise d’un tel service, et pour quel bénéfice à espérer, au travers d’une apparence de volonté de plus grande « justice » pour répartir le coût d’un service à assurer pour la collectivité, on amorce la négation du sens collectif.
    A un autre chapitre de dépenses, concevoir ne payer pour le fonctionnement des écoles que si on a des enfants en âge d’y aller
    Et pourquoi pas : demain, on soutiendra que les frais de santé doivent être supportés au prorata de vos frais médicaux individuels engagés ? Certains y ont déjà pensé…
    Toute une philosophie de la gestion des besoins collectifs ! A la pédagogie et à l’éducation citoyenne, la Droite préfère bien souvent la contrainte et la menace de la sanction.
    La philosophie du chacun pour soi qui refait surface. Un choix de société derrière un point de gestion des ordures ménagères! Qui se douterait ? …
    On ne charge pas la droite et, comme souvent, elle tente d’avancer masquée.
    Aux électeurs d’en entrevoir les dangers et de porter à la mairie des élus vigilants pour qui la gestion de la collectivité s’inscrit dans une démarche de solidarité solidement ancrée . L’équipe rassemblée autour de Mme Marquaille en donne toutes les garanties. Pensons-y dans notre vote des 23 et 30 mars !

    • Le 25 février 2014 à 16 h 23 min Bernard des Leus a répondu avec... #

      des nouvelles poubelles à puces c’est des centaines de milliers d’euros, après il faudra surveiller son voisin pour vérifier qu’il ne vienne pas mettre ses déchets dans votre poubelle. Et après des caméras pour surveiller les poubelles, et de la police municipale pour verbaliser les délinquants etc etc ………vive la société du flicage. Et si on osait la solidarité avec Jeannine Marquaille

  7. Le 24 février 2014 à 14 h 01 min Agirpourlacohésionsociale a répondu avec... #

    Le monde du travail et ses salariés traversent une période difficile et ce n’est pas particulier à Aniche. Le devoir de solidarité s’impose aux habitants et s’exprime par le volet social communal.
    Les Restaurants du Cœur, le Secours Populaire, le Secours Catholique, toutes les associations tournées vers l’entraide fonctionnent par le dévouement de leurs bénévoles.
    La ville se doit de les soutenir et d’accompagner dans la mesure des possibilités sa population en difficulté en leur apportant le soutien nécessaire pour sortir la tête de l’eau, pour se reconstruire avec courage un avenir et au bout du chemin sortir de la précarité.
    Mais la ville ne peut accepter que d’autres communes de la communauté de communes ne prennent pas leur part du devoir.
    L’habitat locatif s’est traduit par l’arrivée d’une population en difficulté orienté à trop grande échelle par les bailleurs locatifs par facilité. La mixité sociale est un élément essentiel de la cohésion sociale et de la lutte contre l’exclusion. Elle est un devoir de toute ville citoyenne qui doit s’imposer également aux bailleurs de logements sociaux.
    Le refus de certaines communes de respecter ou d’accéder à l’obligation légale de la mixité sociale sur leur territoire et le laisser-aller de facilité des bailleurs sociaux ne doivent pas conduire à une charge inégalitaire des communes.
    L’aide sociale accordée a une exigence de qualité. Elle doit fournir la possibilité de sortir des difficultés auxquelles tout à chacun peut être confronté dans sa vie mais ne peut se limiter à une prise en charge de survie quotidienne sans autre perspective qu’une dépendance à l’aide sociale.
    Les objectifs d’urbanisme pour notre ville doivent contribuer au rééquilibrage des efforts au sein de l’intercommunalité. La vision sociale reconnue portée par Mme Marquaille garantit qu’en y prenant toute sa part, notre ville portera l’exigence du partage du devoir chez nos voisins dans le cadre de l’intercommunalité. Je fais confiance aux élus communautaires présentés pour Aniche par sa liste pour refuser toutes les démagogies dans ce domaine de responsabilité.

  8. Le 24 février 2014 à 11 h 11 min agirpournosaînés a répondu avec... #

    C’est vrai, beaucoup est déjà fait par M Drouard pour les aînés d’Aniche. Il a démontré son écoute et son dévouement dans le domaine de l’accompagnement des personnes âgées. Il faut conforter ce qui est déjà fait et compléter dans la mesure des possibilités. Il serait sans doute bienvenu de fournir aux personnes âgées seules une proximité d’écoute et une possibilité de rompre leur isolement en leur rendant mieux accessibles les activités extérieures. Un vrai service communal d’écoute pourrait être mis en place pour aider les personnes seules à faire face aux problèmes qu’ils rencontrent et assurer un relai utile (sécurité, santé, aide aux démarches et aux besoins de prise en charge …). Ce service pourrait également, en liaison avec les activités organisées par les associations du 3ème âge, assurer à le transport une fois par semaine des personnes âgées seules sans moyen de transport se signalant vers les lieux de rencontre associatifs. Combattre la solitude des personnes âgées et épauler les associations, c’est possible. Avec les propositions de Mme Marquaille et l’expérience et l’engagement personnel reconnu de M Drouard, la nouvelle municipalité pourra renforcer l’action de la ville auprès des personnes âgées.

  9. Le 23 février 2014 à 12 h 25 min aniche ou pas? a répondu avec... #

    Je suis content d’avoir enfin trouvé du travail pas trop loin. J’ai été locataire au champ de la nation et je voudrais bien maintenant racheter une maison à aniche parce que notre famille va bientôt s’agrandir. Je sais que ce sera dur. On veut bien payer plus d’impôts que maintenant pour avoir à la fin une maison à nous mais on voudrait être certain de pas mal choisir. On attend le mois d’avril pour décider si on cherche ici ou plutôt à côté. Si c’est vous ça nous rassurera.

  10. Le 23 février 2014 à 11 h 39 min rester anichois a répondu avec... #

    Avec mon mari, en 1987, on est arrivé à Aniche. On a eu 4 enfants. Avec un peu d’argent laissé par nos parents, notre petit salaire d’ouvrier et des efforts chaque fin de mois et malgré des périodes de chômage nous sommes arrivés enfin à rembourser notre prêt en 2007, A la retraite depuis 2 ans on pensait pouvoir profiter de nos efforts. On a mis en vente pour quitter Aniche parce qu’on ne supporte plus l’évolution du quartier et la mauvaise renommée d’Aniche rien qu’en parlant avec la famille. la honte. On s’était décidé à mettre en vente notre maison pourtant bien entretenue mais les mois passent sans acheteur. On veut aussi laisser à nos enfants le résultat de nos efforts. On voit que vous voulez changer beaucoup de choses qui vont pas à Aniche. On a décidé de bloquer la vente en attendant les élections. On votera pour vous parce que vous nous rendez l’envie de rester ici. Comme nous, il faut que les habitants réagissent. On a parlé de votre lettre avec les voisins et eux aussi ils pensent comme nous. C’est vrai qu’ensemble avec vous si on veut on pourra au moins essayer de changer ce qui va pas à Aniche.

    • Le 23 février 2014 à 12 h 11 min pareil a répondu avec... #

      Nous on voudrait se rapprocher de nos enfants qui ont du travail tout près de Poitiers mais avec ce qu’on nous propose pour la maison on peut pas. C’est pas juste d’avoir payé pendant beaucoup d’années et de pas avoir assez pour racheter ailleurs.

    • Le 28 février 2014 à 12 h 52 min Jeannine Marquaille a répondu avec... #

      Oui, ne quittez pas Aniche, ensemble on retrouvera un avenir sur Aniche. Vous n’êtes pas la seule à nous dire que vous avez du mal à vendre votre bien, c’est ça aussi l’enjeu de rendre Aniche attractive!

  11. Le 22 février 2014 à 10 h 25 min sonia a répondu avec... #

    j’ai 56 ans jà l’élection pour la mairie j’ai pu voté parce que le maire m’a déçu depuis longtemps et que les autres me plaisent pas et surtout proposent rien de sincère
    j’ai lu votre papier là je vais y aller je crois que vous voulez vraiment vous occuper de nous j’espère vous que vous allez réussir pour nous et nos enfants je veux pas qu’ils veulent partir d’aniche

  12. Le 22 février 2014 à 9 h 54 min anichecoeurfidèle a répondu avec... #

    L’espoir est de retour à Aniche ! Oui, en avant pour agir et enfin changer le quotidien des anichois. « L’humain d’abord », comme dit l’autre mais pour le changer pas pour se lamenter ou s’autocongratuler !

  13. Le 22 février 2014 à 0 h 23 min Enavant! a répondu avec... #

    L’heure du réveil pour Aniche a sonné, au service de toute la population sans exclusion dans le rassemblement pour tourner la page et lancer le renouveau.
    Avec clarté, sont définis les axes de travail que vous mettrez en œuvre au lendemain de votre élection pour redresser Aniche. Votre projet, sans promesses démagogiques, répond à une vision lucide des possibilités, des urgences et des besoins à satisfaire pour retrouver « un bien vivre » à Aniche. Il reste ouvert pour prendre en compte les avis et les idées exprimées de la population, pour compléter et décliner dans le détail « la feuille de route » de votre équipe. Votre volonté est de mobiliser toutes les énergies et les anichois sont appelés à répondre majoritairement présents à votre appel pour retrouver la fierté de notre ville et confiance en son avenir. En avant donc, tous ensemble, avec vous, pour La Nouvelle Aniche !

Ajouter votre réponse

Ma force ,c'est vous m... |
Saintryensemble |
Mensensemble |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | liliweb
| Atlaspol
| Avenirdevermenton